Syndicat National des Fabricants de Prothèses Dentaires

NOUS NE MANIFESTONS PAS POUR LES DENTISTES!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

NOUS NE MANIFESTONS PAS POUR LES DENTISTES!

Message  SNFPD le Mer 15 Fév - 13:56

PROTHESISTES 

BATTONS NOUS POUR NOTRE PROFESSION

RESTONS A NOTRE PLACE

NON, NOUS NE SOUTENONS PAS LES DENTISTES


Selon le rapport de la cour des comptes, la santé bucco-dentaire des français est médiocre. Les dentistes ont choisi de s'enrichir avec des marges exorbitantes sur les prothèses au détriment des soins alors que leurs cotisations sociales et une partie de leur retraite complémentaire sont prises en charge par la sécurité sociale. Les dentistes bénéficient de 6 ans d’études médicales aux frais de la société. Non ! pas pour vendre des prothèses ni pour les fabriquer ! Pour cela il y une profession, la nôtre.


Les propositions faites aux dentistes, par la ministre de la santé étaient généreuses, de 38 à 69% d’augmentation pour les soins conservateurs et jusqu’à 368% pour des prothèses transitoires en CMU. En échange de tous ces avantages, le prix des prothèses doit être plafonné. Les dentistes ont refusé et appellent les prothésistes et les assistantes dentaire à la manifestation. 


Nous ne sommes pas concernés par cette réforme et nous demandons à la Ministre de la santé de ne pas tenir compte des quelques prothésistes et assistantes qui n'auraient pas osé décliner l'invitation forcée de leur client ou patron, à la manifestation du 03 mars 2017.


Le plafonnement des prothèses c'est une part de social que la ministre de la santé a raison de vouloir. Et j'ai envie de dire, il était temps ! Nous ne pouvons pas laisser continuer cette injustice envers non seulement les plus démunis mais aussi la classe moyenne qui ne peut plus payer des prothèses aux prix pratiqués par les dentistes. Ce qui par conséquent nous pénalise car nous ne travaillons pas autant que nous devrions. La plupart de nos robots travaillent à la moitié de leur capacité, ceci n’est pas normal.


Il est faux de dire que nos prix baisseront sur pression des dentistes pour qu’ils conservent leur marge car avec le nouveau devis type, il n’est plus appliqué de coefficient multiplicateur et il n’y a plus de marge commerciale sur le prix d’achat de la prothèse. Les prothèses dentaires françaises ne sont pas chères. S'ils veulent des prix encore plus bas c'est pour nous soumettre un peu plus.


Nous devons nous battre pour notre profession. Le libéralisme doit aussi permettre à notre profession de ne plus dépendre du bon vouloir des dentistes, nous devons avoir accès aux consommateurs, nous devons être les seules à vendre des prothèses. Nous maîtriserons ainsi l’importation.  Le dentiste ne doit plus vendre les prothèses et encore moins les fabriquer.


Il faut être réaliste, nous ne pouvons pas interdire l’importation mais nous pouvons la vendre sous forme de négoce, en toute transparence, tout comme nous pouvons utiliser la haute technologie, les matériaux de dernière génération en sous-traitance pour certaine étape de fabrication, ce que nous faisons déjà. Mais nous devons le faire au service du consommateur, selon son choix, et non pour les intérêts du dentiste. 


Nous devons conserver le service de proximité. Nous devons être une profession paramédicale à l’instar des opticiens et audioprothésistes et comme tous les prothésistes, orthésistes, épithésistes, occularistes… inscrits au code de la santé.


Aujourd'hui nous avons les diplômes requis, nous respectons les exigences de sécurité sanitaire et nous assumons les responsabilités d'une profession paramédicale. 

Notre profession a été trop longtemps lésée par le lobby dentaire. Sous la pression des syndicats dentaires notre profession a été étroitement circonscrite par la jurisprudence. Ils ont empêché notre profession d'évoluer. Ceci doit changer.


Le choix du prothésiste doit être donné aux consommateurs sans intermédiaire. Ce choix ne doit pas être dirigé ni influencé par le dentiste. 


Le consommateur choisira vraisemblablement la proximité, peut-être pour une prothèse importé ou pas. Mais il est certain qu’il ne se compliquera pas la vie à faire un paquet et un envoi à l’autre bout du monde qui ne sera pas gratuit et il n’aura pas forcément envie non plus d’aller à l’autre bout du département. 


La vente des prothèses doit passer par les prothésistes qu’elle soit importée, industrielle ou artisanale.


Que les dentistes commencent par faire leur travail qui est la prévention et les soins conservateurs, qu’ils arrêtent de gagner leur vie en vendant des prothèses. Ceci est tendancieux et scandaleux.


Aujourd'hui, les dentistes sont devant les conséquences de leurs actes. Ceci est donc leur problème pas le nôtre. 

SNFPD, LE SYNDICAT QUI VOUS DEFEND


SNFPD, LE SYNDICAT QUI NE VOUS VEND PAS!
avatar
SNFPD
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 01/03/2011

http://www.syndicatsnfpd.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum