Le ministre de l'Economie a annoncé, dimanche 9 novembre, que les chirurgiens-dentistes seront désormais obligés d'inscrire sur leur devis le prix d'achat des prothèses qu'ils proposeront ensuite aux patients. Le but est de faire la lumière sur des tarifs qui connaissent d'importants écarts.