Syndicat National des Fabricants de Prothèses Dentaires

Formulaires de déclaration de vente ANSM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Formulaires de déclaration de vente ANSM

Message  SNFPD le Jeu 13 Mar - 1:16

LIEN ICI

L’unppd  indique de déduire  de votre chiffre d’affaire les dispositifs fabriqués pour le compte d’un confrère.


CECI EST FAUX!


Extrait de la réponse de BERCY à ce sujet


BERCY 13 janvier 2013


Ainsi, les prothésistes dentaires, bien que n’étant pas redevables de la TVA car effectuant des opérations exonérées par une disposition expresse de la loi, réalisent des opérations entrant dans le champ d’application de la tva et sont des personnes assujetties  à la TVA. Ils sont donc assujettis à la TVA au sens de l’article 256 A du CGI.
Ils sont également redevables de la taxe annuelle dès lors qu’ils réalisent la première vente en France des dispositifs médicaux. Il en va de même pour les autos-entrepreneurs qui bénéficient du régime prévu à l’article 293 B du CGI.
Ainsi, sont soumises à cette taxe, les premières ventes de dispositifs médicaux et de dispositifs médicaux de diagnostic in vitro après leur fabrication ou leur introduction en France en provenance de l’étranger. Les personnes qui effectuent la première vente sont en règle générale les fabricants, les importateurs de ces produits en provenance de pays tiers ou ceux qui les introduisent en France en provenance d’un autre état membre de l’Union européenne.
Lorsque le circuit de production fait intervenir des sous-traitant ou intermédiaires, c’est la nature du contrat entre le donneur d’ordre et le sous-traitant qui détermine le redevable de la taxe. En effet, les personnes intervenant dans le circuit de production pour les besoin  de la réalisation de prestation de service telles que des prestations de travail à façon, d’emballage, de conditionnement ou pour les besoins de la réalisation de prestations d’intermédiation (commissionnaires opaques ou transparents) ne sont pas redevables de la taxe dès lors qu’elles n’acquièrent pas et ne cèdent pas la propriété des produits.


En revanche, dès que l’intermédiaire se comporte comme un véritable fabricant de dispositifs (s’il détient plus de 60% de matière première par exemple) même sur ordre d’une tiers personne, il est redevable de la taxe lors de la vente du dispositif au donneur d’ordre.
avatar
SNFPD
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 01/03/2011

http://www.syndicatsnfpd.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum